Du risque de (mal) parler de la pénurie de personnel - letempsemploi.ch
37 articles pour votre recherche.

Du risque de (mal) parler de la pénurie de personnel

Publié le 20/02/2024
Du risque de (mal) parler de la pénurie de personnel
ANALYSE. Le manque de main-d’œuvre est une réalité dans nombre de secteurs. Mais certaines affirmations méritent d’être nuancées
 
La pénurie de personnel fait rage, entend-on de toutes parts. Et cela reste vrai dans de nombreux secteurs, a priori sur le long terme: en 2030, il manquera près de 40 000 informaticiennes et informaticiens en Suisse. Et d’ici à 2040, ce sera aussi le cas pour près de 40 000 infirmières et infirmiers ainsi que 5500 médecins...

Lire la suite sur letemps.ch